Une île sans pareille – Critique littéraire

En ce début 2020, deux critiques littéraires rendent hommage au livre de Vivienne de Watteville. La première, sous la plume de Lucien Azay dans la Revue des Deux Mondes: «  Les portraits délicats et désuets mais plein de charme qui animent ce livre enchanteur restituent la tonalité de l’époque » (1929-1930). La seconde sous la plume de Claude Schopp dans les Lettres françaises : « Pendant les quelques mois du séjour de Vivienne à Port-Cros, le paradis que promettaient les paysages coexiste avec l’enfer des coeurs humains ».